turinabol

Turinabol : Tout Savoir sur ses Effets, Dosage et Dangers

Avertissement : L’article suivant est destiné à des fins éducatives uniquement et ne vise PAS à promouvoir l’utilisation de stéroïdes illégaux.

 

Le Turinabol est une version plus douce du stéroïde anabolisant androgène Dianabol, avec les mêmes effets bénéfiques mais avec des effets secondaires légèrement atténués.

Très apprécié par la communauté des pratiquants de musculation et de bodybuilding, découvrons dans cet article tous les effets, bénéfiques et indésirables, le dosage et la posologie du Turinabol.

 

Qu’est ce que le Turinabol ?

Le Turinabol (Chlorodéhydrométhyltestostérone) ou Tbol est un puissant stéroïde anabolisant oral dont l’histoire est unique, puisqu’il s’agit du seul SAA créé à des fins non médicales, qui a acquis sa notoriété dans les années 90. Il s’agit en fait d’un dérivé du Dianabol, dont il reprend certaines caractéristiques, mais dans une version plus douce. Il ne s’aromatise pas et ses effets sont un peu plus subtils.  

Le Tbol a un attrait beaucoup plus large lorsqu’il s’agit de son utilisation dans le sport. Grâce à sa capacité à développer des muscles maigres, il a trouvé sa place dans les sports d’endurance et de vitesse ainsi que dans les compétitions de bodybuilding et de fitness.

alternative turinabol

D-Bal : Alternative légale au Turinabol

L’Histoire du Turinabol

turinabol histoire

Le Turinabol a été formulé pour aider l’équipe d’athlétisme d’Allemagne de l’Est à obtenir un avantage déloyal aux Jeux olympiques, entre 1968 et 1989.

Il s’agissait d’un programme de dopage parrainé par l’État, connu sous le nom de « Thème de recherche du plan d’État 14.25 », où l’objectif de la nation était de dominer complètement les sports.

Par conséquent, les entraîneurs fournissaient aux athlètes des « vitamines » (étiquette trompeuse) qui échappaient à la détection lors des tests de dépistage antidopage.

Environ 10 000 athlètes masculins et féminins, dont des enfants âgés de 10 ans seulement, ont vu leur force musculaire, leur hypertrophie (taille) et leur endurance augmenter considérablement.

Les athlètes faisaient essentiellement office de rats de laboratoire non consentants, totalement inconscients de ce qu’on leur donnait.

Ce n’est que dans les années 1990 que l’on a appris que le turinabol était le composé secret de la « machine à doper » de l’Allemagne de l’Est.

En raison de sa structure chimique, le Turinabol est souvent appelé « bébé Dbol » dans le milieu du culturisme, car il possède des effets anabolisants et androgéniques moins puissants que son « père ».

Le Turinabol a été spécifiquement conçu pour améliorer les performances des nageurs et des gymnastes, ce qui lui a valu de remporter de nombreuses médailles et d’établir plusieurs records du monde. Aujourd’hui, le Turinabol est également utilisé par des combattants, des joueurs de baseball, des haltérophiles et des sprinters, Jon Jones étant l’athlète le plus médiatisé dont on a découvert la présence de métabolites de Turinabol dans son organisme.

 

 

Les Effets du Turinabol

  • Augmentation de la musculature
  • Augmentation de la force
  • Perte de graisse
  • Pas d’effets œstrogéniques
  • Faible effet androgène

Le Turinabol étant modérément anabolisant et ne provoquant pas de rétention d’eau, il est souvent utilisé comme stéroïde de sèche pour maximiser la combustion des graisses et conserver le tissu musculaire (tout en étant en déficit calorique).

Le Turinabol brûle également les réserves de graisse sous-cutanée, comme d’autres stéroïdes anabolisants, car il s’agit essentiellement de testostérone exogène, ce qui entraîne une réduction du tissu adipeux.

Le Turinabol n’est pas œstrogénique, en raison de l’altération 4-chloro du clostebol, et ne pose donc aucun problème en ce qui concerne la gynécomastie ou la rétention d’eau.

Le Tbol n’est pas non plus androgène, avec un score androgène de zéro, ainsi les cas d’acné vulgaire, d’alopécie androgénique (perte de cheveux) et d’hyperplasie bénigne de la prostate (élargissement de la prostate) sont rares.

 

 

Les Effets Secondaires Indésirables du Turinabol

Virilisation

Bien que le Turinabol ait un score androgène de 0, il a le pouvoir de provoquer des effets de virilisation chez les femmes.

Cette masculinisation a été évidente lors des Jeux olympiques de 1976 à Montréal, où les nageurs est-allemands avaient des épaules exceptionnellement larges et des voix plus graves.

L’une des raisons possibles pour lesquelles ces effets sont devenus évidents, environ 10 ans après que les athlètes aient commencé à prendre du Turinabol, est que les doses ont été progressivement augmentées chaque année.

En outre, depuis le début des années 1970, de nombreuses athlètes féminines ont commencé à prendre d’autres stéroïdes virilisants, tels que les esters de testostérone et la nandrolone (Deca Durabolin).

À cette époque, certaines athlètes refusaient ce traitement, car ces composés supplémentaires étaient des injectables (une forme d’administration moins subtile que les oraux).

Il est difficile d’évaluer la puissance du Tbol pour produire une masculinisation chez les femmes, étant donné que les athlètes d’Allemagne de l’Est prenaient d’autres stéroïdes simultanément, et en raison du manque de recherches médicales menées sur le Tbol.

Cependant, il est raisonnable de supposer qu’il est généralement bien toléré chez les femmes à des doses raisonnables, compte tenu de ses effets imperceptibles (non apparents) au cours des premières années.

 

Toxicité hépatique

Les marqueurs enzymatiques de stress hépatique, tels que l’AST (aspartate aminotransférase) et l’ALT (alanine aminotransférase), augmentent avec le Turinabol, car il s’agit d’un stéroïde c-17 alpha-alkylé qui passe donc par le foie.

Certains bodybuilders pensent que l’hépatotoxicité du Turinabol n’est que légère, car c’est un médicament généralement bien toléré.

Cela peut être vrai. Cependant, les utilisateurs ne doivent pas être complaisants et utiliser le turinabol dans des cycles longs (au-delà de 8 semaines), car une insuffisance hépatique et une jaunisse sont possibles.

 

Cholestérol HDL

Le taux de cholestérol à lipoprotéines de haute densité (HDL) diminue sous Turinabol, ce qui entraîne une hausse légère à modérée de la pression artérielle.

Cet effet négatif sur les lipides sanguins est typique de la prise de tout stéroïde anabolisant, mais les stéroïdes oraux provoquent généralement une pression cardiovasculaire plus importante, car ils stimulent l’enzyme lipase hépatique dans le foie (ce qui entraîne des fluctuations plus importantes du cholestérol).

Les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou ayant des antécédents de maladies cardiaques dans leur famille devraient éviter les stéroïdes anabolisants en général.

 

Suppression de la testostérone

Tous les stéroïdes anabolisants augmentent le taux de testostérone exogène et diminuent le taux de testostérone endogène (naturel).

Le degré de gravité de l’arrêt de l’axe HPG (hypothalamo-hypophyso-gonadique) dépend souvent de la puissance du stéroïde et des doses prises.

Le Turinabol, lorsqu’il est pris seul, provoque un déclin modéré de la production naturelle de testostérone, similaire à celui de l’Anavar. Cependant, cette suppression peut être exacerbée si elle est associée à d’autres stéroïdes.

 

 

Utilisation du Turinabol

Disclaimer : Nous ne recommandons à personne l’utilisation de Turinabol.

 

Dosage du Turinabol

turinabol dosage

Le Turinabol est généralement pris à des doses de 15 à 40 mg par jour. L’extrémité inférieure de cette fourchette est conçue pour améliorer les performances athlétiques, tandis que la dose de 40 mg est plus optimale pour les culturistes qui cherchent à accroître leur masse musculaire sèche.

Le Turinabol est généralement pris pendant 6 à 8 semaines, ce qui constitue un cycle oral un peu long, en raison de sa structure ester plus longue (propriétés d’action lente).

Posologie et cure de Turinabol

Cure pour Homme

Semaine Dose de Turinabol
1 40 mg/jour
2 40 mg/jour
3 40 mg/jour
4 40 mg/jour
5 40 mg/jour
6 40 mg/jour
7 40 mg/jour

Les bodybuilders intermédiaires peuvent choisir d’étendre le cycle ci-contre à 8 semaines si leurs enzymes hépatiques et leur pression artérielle sont sous contrôle.

Certains bodybuilders augmentent leur dosage jusqu’à 80mg/jour. Cependant, ceci n’est pas nécessaire et causera une grande toxicité. Si les utilisateurs ne ressentent aucun effet positif avec 40 mg/jour, il y a de fortes chances que le composé ne soit pas réellement du Turinabol, mais plutôt un placebo (ou fortement dilué).

Cure pour Femme

Semaine Dose de Turinabol
1 5 mg/jour
2 5 mg/jour
3 5 mg/jour
4 5 mg/jour
5 5 mg/jour

Il est peu probable que des doses aussi faibles de Tbol (5 mg) provoquent des caractères sexuels secondaires masculins chez les femmes.

Les femmes n’ont qu’une fraction du niveau de testostérone endogène d’un homme, donc seules de petites doses de stéroïdes sont nécessaires pour produire des résultats exceptionnels et des améliorations drastiques de la composition corporelle.

Prix du Turinabol

La vente libre de Turinabol en France est interdite, ce produit étant considéré comme un produit dopant.

Cependant, il est possible de trouver du Turinabol sur certains sites internet ou sur le marché noir. Mais il est important de noter que la qualité et la composition de ses produits n’est pas contrôlée. Le risque de consommer ce genre de produit est donc accru.

Le Tbol est assez similaire au Dianabol en termes de coûts. Les utilisateurs peuvent s’attendre à payer environ 30 à 50 euros pour 100 comprimés de 10 mg.

 

 

Alternative Légale et Sûre au Turinabol

Le Turinabol étant un produit dopant illégal, Crazy Bulk a décidé de créer une alternative légale et sûre appelée D-Bal, présentant tous les effets bénéfiques du Turinabol mais sans les effets secondaires.

Grâce à sa composition 100% naturelle, le D-Bal vous permet de gagner en endurance et en force pour des séances d’entraînement plus longues et plus intenses afin de maximiser votre prise de muscle. De plus, il permet une récupération plus rapide afin d’enchaîner les entraînements plus rapidement.

D-Bal : Alternative légale au Turinabol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page